5 idées reçues sur l’enseignement du codage aux enfants

Home / Actus / 5 idées reçues sur l’enseignement du codage aux enfants

Depuis que la révolution numérique est en marche, l’enseignement du codage aux enfants est en pleine croissance. Il existe un certain nombre d’applications, de manuels, ou encore de tutoriels qui permettent d’apprendre cela aux enfants.

Apprendre à coder dès le plus jeune âge aide les enfants à développer des compétences en terme de résolution de problèmes, à améliorer leur créativité et à booster leur attention. Cependant, les idées reçues ont la dent dure à ce sujet ! Nous avons fait une sélection des 5 idées reçues les plus répandues pour en discuter.

Idée reçue n°1 : les enfants ne peuvent pas apprendre à coder à un si jeune âge !

Les enfants apprennent plus vite quand ils ont entre 5 et 12 ans. La meilleure façon de leur enseigner le codage est de les inscrire dans des cours.

baby-84626_1280

Partout dans le monde, on se demande si cet apprentissage devrait être inclus ou non dans le programme ordinaire. Il n’existe pas d’âge limite pour apprendre à coder.

C’est un bon entraînement pour se construire un esprit créatif. De nombreux programmes sont faits spécialement pour les enfants. La plupart des applications combinent alors le codage et le jeu, ce qui les rend plus attrayantes pour les enfants.

Idée reçue n°2 : Les enfants s’ennuient facilement en programmant

Oui, quand le codage leur est expliqué de la même manière qu’aux adultes, c’est ennuyeux ! Heureusement, il existe plein d’applications amusantes et intéressantes qui apprennent aux enfants à écrire leurs premières lignes de code. La combinaison de jeux et de leçons est idéale pour capter l’attention des enfants. Cela rend également plus accessible la logique en arrière plan et la rend plus intuitive et ludique.

Les enfants apprennent alors en jouant et utilisent une technologie adaptée à leurs propres besoins.

Idée reçue n°3 : Ils passeront trop de temps devant les écrans

Beaucoup de parents ont peur que leurs enfants restent scotchés devant un écran d’ordinateur. De plus, beaucoup pensent qu’à cet âge, ils ne peuvent pas rester assis très longtemps et ont du mal à concentrer leur attention sur une seule chose. Et pourtant, c’est faux !

watching-2082788_1280

L’invention, compétence qui facilite l’établissement des bases de la confiance et de la création, peut se travailler dès le plus jeune âge.

Celle-ci peut être pratiquée en comprenant et explorant l’environnement et en inventant de nouvelles choses. Il est bien connu que les enfants aiment explorer, il n’est donc pas difficile de susciter leur intérêt pour apprendre les principes de codage en les présentant comme un jeu.

Idée reçue n°4 : Les filles ne devraient pas apprendre à coder

Il existe une (fausse) idée commune selon laquelle les jeunes filles ne devraient pas apprendre à coder parce qu’il s’agirait d’un métier pour homme. Cela évolue, car de plus en plus de femmes choisissent la programmation comme métier. Le faible pourcentage de femmes dans cette industrie ne devrait pas vous décourager de permettre à votre fille à apprendre à programmer.

children-593313_1280

Idée reçue 5 : Vous devriez choisir le bon langage de codage dès le début

Il y a un débat centré sur le langage le plus approprié pour commencer et celui le plus adapté aux enfants.

Si nous considérons les langages utilisés dans la vraie vie, il est toujours mieux de commencer avec un langage dont la syntaxe est facile à apprendre. Python et Javascript en sont de bons exemples et peuvent être facilement utilisés sur tous les appareils et tous les navigateurs web.

Mais il est impossible de choisir le bon langage, car chaque enfant est différent et, alors que certains enfants peuvent facilement saisir la syntaxe d’un langage, d’autres pourraient avoir du mal à l’apprendre. Chaque enfant doit choisir son langage de programmation préféré, ou abandonnera la programmation, ce qui n’est pas grave.

De plus, il est très compliqué de prévoir quel langage sera le plus demandé quand cette nouvelle génération grandira.

puzzle-1746552_1920

Cela dit, il est préférable de se concentrer sur la résolution de problème, la gestion de projet et les compétences plus douces qui s’améliorent quand les enfants apprennent à coder. Une fois qu’ils auront appris les bases et grandiront, ils auront plus d’opportunités d’emploi et pourront appréhender rapidement tous les langages populaires à ce moment là.

 

06 janvier 2017

Source : http://www.theedadvocate.org/5-myths-about-teaching-kids-to-code/