Lycée Transparence Numérique

Lycée Transparence Numérique : élu projet le plus créatif de notre hackathon lycéens !

3ème place sur le podium attribué par le Région Ile-de-France !

Lycée Trans num

 

Composition de l’équipe : 

  • Matthias AMBIEHL – Lycée Robert Schuman
  • Loïc SABLE – Lycée de Prony
  • Amel ELHAJI – Lycée Saint Exupéry
  • Nadja NADEAU – Lycée International de l’Est Parisien
  • Yun-Ithry GAMRANI – Lycée International de l’Est Parisien

Thématique : Maître de ta destinée

Fils directeurs : Aménagement de l’espace / Bien-être et confort

Tout au long de la journée, ces lycéens ont été accompagnés par Maëlle Jacquet, leur facilitatrice.

« Description du projet :

  • Architecture externe

L’établissement se présente sous la forme d’un dôme soutenu par un cercle de baies vitrées. Le dôme peut être ouvert grâce à deux vérins placés aux deux extrémités de la demi-sphère et qui sont reliés à un système informatique composé de capteurs, se tendent et entraînent dans sa course des plaques de verre et de métal retenues entre elles par des joints en silicone, lorsque la température est faible.

La fonction du dôme est multiple : il permet de fournir le lycée en électricité – grâce aux panneaux photovoltaïques qui recouvrent sa face supérieure, il isole l’établissement lorsque c’est nécessaire et c’est le support de projections donnant un aspect esthétique et ouvert à l’intérieur de l’infrastructure.

  • Intérieur

Le lycée a pour objectif l’esthétisme par les couleurs et par la nature. Dans ce but, il contiendra de nombreuses plantes qui permettront de donner au lieu une ambiance ouverte et détendue. A ce titre, un jardin zen sera placé au pont de convergence du bâtiment, centré sur une fontaine par laquelle passera l’eau nécessaire au fonctionnement de l’établissement. Le tout sera renforcé par des projections murales ainsi que des fresques réalisées par les élèves dans le but d’encourager leur créativité.

  • Classes

Les classes ont pour but de renverser le protocole élèves-professeurs, ainsi que de mettre fin à l’austérité et au manque de confort des lieux d’études. Ainsi, elles pourront être agrémentées de projections en rapport avec le cours, tout en étant ouvertes sur l’extérieur par des baies vitrées opacifiables. Les élèves auront accès à un espace détente dans lequel seront placés des poufs et autres canapés, tandis que l‘autre partie de la salle sera composée d’une agora où les élèves pourront se placer en arc de cercle – tout en étant mobiles. La créativité des étudiants sera à nouveau encouragée par la possibilité d’écrire au mur – sur des tableaux numériques – et au sol.

  • Mobilier de classe

Le mobilier du projet est prévu afin de s’adapter au mieux aux besoins des élèves, leur offrant une liberté de mouvement ainsi qu’une autonomie augmentée. Par exemple, les sièges ne seront plus que des chaises, mais des poufs et de canapés mobiles. La moquette omniprésente sur le sol permettra aux élèves qui le souhaitent de s’asseoir sur le sol. Les pupitres et bureaux s’adapteront aux modes de travail des étudiants. Ainsi, ils seront liés aux sièges par un système d’emboîtement qui les rendra mobiles si besoin est et auront des tailles modulables pour une position allongée, assise ou debout, adaptée aux problèmes osseux des étudiants.

Les tables seront composées d’une tablette tactile permettant d’effectuer son travail en autonomie, d’un buzzer lui permettant de poser une question au professeur et d’ouvrir une conversation avec lui et d’un bouton lumineux, permettant à l’élève de savoir s’il est interrogé par le professeur – qui lui répond aux questions, les pose et contrôle le travail par une tablette lui permettant d’accéder à chaque bureau.

Conclusion

Le projet Transparence numérique a pour vocation d’encourager la créativité dans un monde où les compétences deviennent plus importantes que l’apprentissage par cœur. »

Afin de mener à bien leur projet et matérialiser leurs idées, ils ont également pu faire appel aux mentors présents ce jour-ci : Arnaud LE CAT, Pascale HAAG, Claudio CIMELLI, Muriel BRUNET, Lionel GARNIER, Christelle MERCIER, Lisa BOSTYN, Mathieu JENDRON et Philippe AJUELOS.