Avant de vous faire un petit récap de la cérémonie,

si on revenait un peu en arrière ?

 

Nous sommes le 14 octobre 2020, c’est la première session Change Mak’Her, les filles se rencontrent pour la première fois. C’est alors le début d’une belle aventure riche en découvertes, en rencontres, en développement personnel mais aussi en prise confiance en soi.. »

 

Au cours de l’année, en équipe et accompagnées par de nombreux professionnels, elles ont monté un projet de A à : de la création d’une nouvelle solution, au pitch en passant par la stratégie marketing.

Tout au long de l’année les filles ont développé des compétences en programmation numérique comme en gestion de projet. 

 

Après une présentation des portraits des participantes, Sharon Sofer, CEO de Startup For Kids à pris la parole pour présenter la cérémonie, les engagements, les objectifs, revenir sur cette année d’expérimentation plébiscitée par les filles, parler des chiffres clé, des nombreuses retombées positives pour les participantes…

Les partenaires du programme ont ensuite de pris la parole, car c’est grâce à eux que ce défi fut possible. Des acteurs engagés qui se sont mobilisés pour accompagner les filles tout au long de l’année. 

Elisabeth Richard, Directrice Coordination Communication et Animation des Réseaux, et en charge de la place des femmes chez Engie :  « Nous sommes très fiers de participer à cette action, toucher aux jeunes générations et nous souhaitons poursuivre notre partenariat l’an prochain. ”

★ Florence Biot, Sous-directrice de la transformation numérique au sein de la Direction du Numérique pour l’Éducation Nationale qui soutient le projet :  » Un message fort d’engagement au coté de tous les acteurs travaillant pour renforcer l’attractivité des métiers du numérique pour les filles et enseigner un numérique non genré ” 

★ Sandrine Delage, Head of Change Makers & Prospective de BNP PARIBAS : “ Je suis très sensible au sujet de la place des femmes dans la tech, elles ont toutes leurs places ”

★ Alissar EL TAMER, Responsable développement RH chez Showroomprivée : “ L’égalité hommes/femmes est un pilier central de notre stratégie RSE, un sujet qu’on porte au quotidien ”

★ Milene PESTOURY, Responsable CRM & Connaissance Client chez Showroomprivé.com : “La voie que l’on choisi ne doit pas dépendre de la société mais de ses propres choix, c’est pour ça que je soutiens le programme Change Mak’Her ”

★ Magali Francomme, Executive Assistant & CSR Site Lead for Paris chez Finastra : « Les filles sont très peu représentées dans la Tech et les Fintech. C’est pour ça qu’on a voulu participer à Change Mak’her, pour leur faire prendre conscience qu’elles ont toute leur place dans ce secteur »

 

Cette prise de parole fut l’occasion pour nos partenaires d’expliquer et d’échanger sur l’intérêt qu’ils portent à ce nouveau projet, la cause de leur investissement, leurs interventions mais aussi d’aborder un éventuel renouvellement de leur partenariat pour l’année prochaine. 

 Les unes après les autres les filles ont présenté en quelques minutes leurs projets et elles ont été bluffantes !  À la fin de chaque présentation, le public a voté en ligne pour attribuer un adjectif à chaque projet.

La team EQUI-CHECK qui a travaillé sur les inégalités salariales.

“ Nous avons découvert de nouveaux métiers, secteurs d’activité, compétences, et remercions chaleureusement tous les intervenants ”Elles obtiennent le titre de projet « le plus égalitaire” du programme ! Un grand bravo à elles !

La team YA BOBO qui a créé un projet contre les maltraitances faites sur les enfants, et notamment sur les petites filles et les adolescentes !

Elles remportent le titre de projet le plus “humain”. Bravo à l’ensemble de l’équipe !

Les SCHYLS qui a travaillé sur un projet pour une éducation non-genrée.

“Nous avons pu découvrir de nouveaux métiers comme Ux Designer, développeur… Nous avons gagné en confiance en nous et avons fait des rencontres professionnalisantes passionnantes” Et elles remportent le titre de projet le plus “impactant” ! Bravo à toutes

 

Les COLORÉES qui souhaitent vaincre les stéréotypes de genre liés à la religion et aux origines.

“Qui parmi vous a déjà été victime de préjugés ? Un grand bravo aux Colorées qui remportent le prix du projet le plus “nécéssaire à la société” ! Un grand bravo ! 

 

 

Les THENA.END ont travaillé sur la problématique : comment en finir avec le harcèlement de rue !

Elles clôturent ces présentations, et remportent le titre du projet le plus “fort” du programme ! Félicitations les filles ! 

 

 

Claude Roiron, déléguée ministérielle à l’égalité filles-garçons au Ministère de l’Éducation Nationale qui clôture cette cérémonie avec ces mots :

Ces 5 projets embrassent de nombreuses notions que nous abordons dans l’Education Nationale, sur les inégalités de genre, et nous souhaitons lutter contre cela. Le travail réalisé par ces jeunes montre que la question des inégalités entre les hommes et les femmes doit être pris dès la racine, et nous serions très intéressés pour construire une suite avec ces projets, et ces outils qui sensibilisent”