Pour clôturer cette série de hackathons exceptionnels, direction l’établissement Sainte-Famille de Toulouse !

Pour cette dernière date le mardi 1er juin, 31 élèves de 6ème pour la plupart déjà familiers et très à l’aise avec Minecraft nous ont retrouvé pour participer au hackathon. Les élèves étaient plus qu’enthousiastes, ils étaient tellement motivés qu’ils ont souhaité faire l’impasse sur la récréation pour continuer à avancer sur leurs projets ! 

Une fois de plus, de très beaux projets ont vu le jour : deux cinémas futuristes (l’un permettant de ressentir les émotions des personnages, l’autre immersif jusqu’au plafond qui permet de vivre le film), un musée immersif pour découvrir et préserver la faune et la flore, des bâtiments innovants avec une architecture futuriste qui ont pour objectif de préserver la nature et de moderniser la ville tout en respectant l’environnement, ou encore un musée-restaurant sous-marin permettant de découvrir et de sauvegarder les espèces sous-marines.  

Encore un grand bravo pour ces 5 projets originaux et ambitieux. Découvrez les sans plus attendre : 

★ Sensationneur

Louise, Gayané, Maïssa, Maé et Darina vous présentent Le Sensationneur : un cinéma inédit qui permet aux spectateurs de ressentir des émotions sensationnelles via une nouvelle technologie. Les spectateurs seront équipés de patch qui enverront des ondes aux spectateurs pour simuler les sensations et émotions ressenties (joie, tristesse, froid, chaud etc…) en même temps que le personnage à l’écran. Ces patchs et ondes ne sont pas nocif pour la santé ni gênant à porter ; mieux encore : cette nouvelle technologie pourra aussi être utilisée à des fins médicales notamment dans la rééducation. 

Cette nouvelle technologie inédite mobilise à la fois la réalité augmentée et l’intelligence artificielle. 

Le Sensationneur est un cinéma éco-responsable, en effet, il sera alimenté en énergie grâce à des panneaux solaires. Le Sensationneur est accessible pour tous à partir de 8 ans. 

Le sensationneur a été élu le projet le plus « original » !

Un grand bravo à Louise, Gayané, Maïssa, Maé et Darina 👏

★ Entre ciel et mer

Abigaïl, Robin, Hugo, Martin, Tom et Jules ont inventé “Entre ciel et mer” : un musée immersif pour découvrir et préserver la faune et la flore. Ces musées mobilisent différentes technologies comme la réalité augmentée qui permet aux visiteurs de découvrir différentes espèces en immersion dans leur environnement naturel. Mais ils vous expliqueront cela mieux que nous : découvrez leur innovation en vidéo !

Entre ciel et mer a été élu le projet le plus « éco-responsable » !

Félicitations à toute l’équipe 👏

★ Gratte-ciel futuriste

Victoire, Madeleine, Laurélie, Luna, Matthias et Charles-Alexander ont inventé un gratte-ciel futuriste, écologique et durable. Le but de ce bâtiment est de moderniser la ville tout en respectant l’environnement. Le gratte-ciel permet d’augmenter la biodiversité dans les villes, ce sera aussi un bâtiment qui sensibilise les populations à l’écologie. 

Le gratte-ciel, alimenté en énergie solaire (panneaux solaires) sera équipé d’objets connectés qui permettront de faire passer des messages de sensibilisation. Des pièces équipés en réalité augmentée permettent aux visiteurs de comprendre plus facilement la biodiversité et quels sont les dangers pour l’environnement. 

Pour préserver les espèces d’insectes en danger, un hôtel à insecte sera installé dans le jardin public du gratte-ciel, de plus ce jardin permettra aussi aux habitants et visiteurs de cultiver différents fruits et légumes bio. 

Gratte-ciel futuriste a été élu le projet le plus « écologique » !

Bravo à toute l’équipe 👏

★ Futuréa

Futuréa est un cinéma futuriste inventé par Eulalie, Juliette, Charles, Marlon et Gabriel. Ce nouveau cinéma entièrement immersif permet d’offrir une meilleure expérience aux spectateurs. Ils ressentent le film comme s’ils étaient plongés dedans : odeurs, sièges qui bougent, projection du film sur l’écran mais aussi sur les murs et le plafond grâce à une combinaison de réalité virtuelle et de réalité augmentée. 

Futuréa est un cinéma écologique et responsable car il utilise une électricité verte. De plus, chez Futuréa, l’égalité femme-homme est très importante et il y aura autant de femmes que d’hommes représenté.e.s dans les films.

Pour une meilleure expérience, la taille des sièges est variable en fonction de l’âge. Le billet coûte environ 5€. 

Futuréa a été élu le projet le plus « futuriste » !

Félicitations à Eulalie, Juliette, Charles, Marlon et Gabriel 👏

★ En eaux troubles

Antoine, Emile, France, Sidonie, Charles-Elie et Valentine ont imaginé “En Eaux Troubles” : un musée-restaurant sous-marin permettant de découvrir et de sauvegarder les espèces sous-marines. Ce musée-restaurant permet de passer un bon moment gustatif tout en étant sensibiliser à la préservation des espèces. Le restaurant sera auto-alimenté en énergie grâce à la filtration de l’eau salée. Les bassins seront entretenus de façon autonome avec des tapis roulants pour distribuer la nourriture qui sera par ailleurs fabriquée sur place à l’aide d’une mini usine automatisée. 

Ce musée-restaurant est ouvert à tous et plus particulièrement aux enfants pas sages qui ne respectent pas l’écologie car il faut les sensibiliser en priorité pour garantir un meilleur futur ! 

En eaux troubles a été élu le projet le plus « insolite » !

Un grand bravo à toute l’équipe 👏

★ Les témoignages de l’enseignant et des élèves

 « Pour moi, le numérique est un prétexte pour immerger les élèves dans un projet qui les motivait déjà 1 mois avant le hackathon et qui les motive encore jusqu’à sa finalité et ce, même en dehors de l’école. Cela montre qu’au-delà du numérique, un projet en accord avec des problématiques actuelles et des outils créatifs et numériques peut encore impliquer les élèves dans et hors l’école. Une sacré remise en question pour… l’école elle-même non ? »  – M. Olivier, professeur principal et professeur d’éducation musicale

« J’ai appris beaucoup de choses sur la technologie (intelligence artificielle etc..) et aussi sur l’écologie et l’impact que l’Homme avait sur la terre. On a pu comprendre beaucoup de choses grâce aux experts et c’était vraiment bien. C’était vraiment intéressant et amusant de pouvoir créer sur Minecraft toute une ville et tout un écosystème basé sur le futur. J’ai appris plein de choses et j’ai beaucoup aimé le concept. » – Abigaïl, 11 ans

 

« Lors de cette journée, j’ai appris à travailler en équipe sur un écran et sur vidéo caméra. J’ai appris à partager, à me concentrer et à communiquer à distance ainsi que d’être patiente et créative. J’ai beaucoup aimé cette activité parce que cela nous a permis de nous sociabiliser et de faire étendre nos connaissances et de faire marcher votre créativité«  – Madeleine, 11 ans

 

« J’ai appris que ce n’était pas si dur de respecter la planète. Et que des vingtaines de gestes étaient à notre disposition et que faire quelques efforts n’était pas si compliqué et était à notre portée. J’ai appris que plusieurs sortes de technologies existaient.«  – Antoine, 11 ans

Découvrez les projets des autres classes !