Du 22 au 27 novembre, Startup For Kids, a accueilli une jeune fille en tant que stagiaire.  Elle s’appelle Sarah, elle a 14 ans et a déjà participé à pas mal d’événements, dont la première édition du programme Change Mak’her. Mais ce n’est pas tout, Sarah est aussi ambassadrice Startup For Kids. Vous vous demandez peut-être qui est derrière le clavier, c’est tout simplement, MOI, Sarah.

Au cours de la lecture de cet article vous allez voir tout ce que j’ai pu faire pendant cette semaine de stage, aux côtés de toute la team Startup For Kids, ou pour les intimes la “ Dream Team”. 

 Dès mon arrivée, j’ai été accueillie par toute la dream team très chaleureusement (même si j’étais légèrement en retard. Oups! 😅) que ce soit en face à face ou à travers un call.

En premier lieu, on a pu me prendre en photo pour me présenter à leur communauté sur les réseaux sociaux.

Après le photoshoot, j’ai pu assister à un call entre les deux cheffes de projets (Eloïse et Morgane), pendant lequel elles faisaient la mise au point de tout ce qui devait être fait, des choses à venir et autres… 

Plus tard dans la matinée, j’ai pu échanger 15 minutes avec chaque personne de l’équipe (comme un entretien d’embauche sauf qu’à la fin il n’y avait pas de poste à la clé 😂) en passant par Jules le graphiste, Dylan le business developper, Rudich la stagiaire événementiel et encore plein d’autres personnes… 

Par la suite, je découvre l’histoire de Startup For Kids grâce un petit “Welcome Kit” sur le logiciel Notion.

Bien entendu pour travailler il faut de l’énergie, alors une pause repas est essentielle pour une équipe du feu de dieu et durant cette pause la Dream Team parle de tout et de rien mais toujours avec un énorme sourire. 

J’ai commencé l’après-midi par une visio avec Morgane et Vivien Lambert, futur intervenant Change Mak’her. Pour faire le point sur son intervention dans l’une des sessions Change Mak’her, j’ai pu voir comment il allait expliquer dans sa présentation les différents langages de code.

Puis après tout cela, j’ai pu parler avec les deux dernières personnes à qui je n’avais pas encore parlé, qui font partie de l’équipe communication, Maëva et Jacques.

Maëva est responsable des opérations depuis 5 ans (et aussi ma maîtresse de stage pendant une semaine). Jacques est assistant chargé de communication et ensemble nous avons pu préparer un post twitter qui fait partie du #MondayMotivation.

Le post est une citation d’Angela Davis qui dit :

Nous devons parler de la libération des esprits et de la libération des sociétés

 

Ce jour-là, j’étais à l’heure, bien sûr comme une petite stagiaire modèle. J’ai commencé mardi avec deux calls, l’un avec les deux cheffes de projets et l’équipe com’, puis un avec seulement, Morgane et Eloïse (les deux cheffes de projets). Mais comme on dit, jamais deux sans trois, donc on a continué sur un troisième appel avec toute l’équipe de communication. 

Par la suite, Jules (le graphiste) a pu expliquer tout le cheminement d’une illustration de A à Z. L’équipe m’a aussi briefé vis-à-vis d’un futur événement surprise hors Ile de France 😉.

Ils m’ont aussi informé de la session Change Mak’her du lendemain mais également du salon qui avait lieu le jeudi 25 pour moi, Educatec Educatice.

Après ça, nous avons bien-sûr filmé notre petite story du jour, où je raconte mon planning du jour sur Instagram. 

Attends, attends, tu ne suis pas Startup For Kids sur instagram ? Mais comment ça ?!  Ils postent à gogo sur leur compte, que ce soit les nouveaux arrivants (comme moi 😁), les événements auxquels ils participent, la mascotte Foxie et plein d’autres choses…

Donc, s’il te plait, pour le bien de tous et toutes, abonne-toi en cliquant juste ici ! C’est bon c’est fait ? On peut continuer.

Alors, où en étais-je déjà ? Ah oui, après la petite story, Rudich (stagiaire cheffe de projet) m’a expliqué tous leurs plans avant/après pendant les événements. Le fonctionnement de la billetterie pour le grand public et pour les classes scolaires c’est Rudich aussi qui s’en occupe. 

Après cette matinée bien chargée, nous nous sommes baladés dans les petites ruelles de Paris avec Saleh, Rudich et Elodie. 

Dans l’après-midi, j’ai fait la petite bannière de cet article que vous pouvez admirer juste en haut et j’ai commencé le mail pour les partenaires du futur événement surprise hors Ile de France.

Aujourd’hui, j’étais avec Elodie (assistante cheffe de projet) et Jules (graphiste) toute la matinée, j’ai pu finir mon mail aux partenaires et vers midi nous sommes parties Elodie et moi à la session de Change Mak’her qui avait lieu à WeWork la Défense.

Mais avant tout cela, nous devions récupérer l’une des participantes du programme. Nous avons donc pris la ligne 3 du métro direction Saint-Lazare où nous attendait Jade, participante pour la seconde fois de Change Mak’her, (Elle avait fait la première édition Change Mak’her avec moi et cette année elle réitérait sa participation). Nous avons donc vogué toutes les trois entre la ligne 14 et la ligne 1 pour arriver à WeWork la Défense.

Durant cette session, nous avons eu une intervention de Jodie Benazra sur la charte graphique, le logo, la typographie, les types de communications…

Puis après cette intervention, par groupe, les filles ont dû avancer sur leurs projets et j’ai pu aider une équipe qui bossait sur le développement durable et l’écologie. Celle-ci était composée de Jade, Alyssia, Amélie et Daphné. Cette équipe avait déjà tout sauf l’essentiel qui est le nom du projet. Donc, pendant environ trois quarts d’heure avec les filles, nous avons pu proposer des idées de noms. En tout cas, c’est une chouette équipe, que j’apprécie fortement et j’espère qu’elles vont aller le plus loin possible.😘

Jeudi, je suis allée au salon Educatec Educatice avec Eloïse (cheffe de projet événementiel), Lucas (étudiant à 42/expert minecraft de la team) et Dylan (Business Developer).

La matinée a commencé avec une présentation de la formation qu’organise Startup For Kids à destination des enseignants avec Lucas Sokol. Nous avons pu faire connaître à de nouvelles personnes Startup For Kids, grâce à notre petit espace placé sur le stand Microsoft. 

Puis, nous sommes partis à la chasse aux startups avec Eloïse, Lucas et moi-même.

J’ai pu interviewer pas mal de Startups comme : Les Zamizen, Hello Charly, Simplon.co et plein d’autres…

Bon après le côté sérieux passons aux côtés fun et cool.

Nous sommes partis dans l’après-midi avec Lucas et Dylan, à la rencontre des mascottes du salon, nous avons pris des photos avec une banane immense de chez NaNaBa et un éléphant super sympa de chez WooFlash (pleins de selfies 😊)

Bien sûr, dans Educatec Educatice il y avait pleins de jeux; il fallait qu’on en teste au moins un. 

Etant donné que chez Startup For Kids ils sont très sportifs (c’est FAUX) et ils adorent les maths (c’est FAUX) on a décidé de choisir un jeu qui alliait les deux.

Des maths, du sport, tout en s’amusant grâce à  🙌 

Le dernier jour n’est pas forcément extraordinaire et ce n’est pas le plus chargé mais je crois que c’est le plus épuisant car pendant toute la journée je vous écris ce petit article que vous êtes en train de lire. Ah oui, petit détail qui change des autres jour, je suis arrivé à l’heure mais c’est pas ça, vu que c’est mon dernier jour je voulais faire une surprise à toute l’équipe et j’ai ramené le petit déjeuner  (je vous avais dit qu’on s’améliorait en terme de stagiaire parfaite 😉) et je pense que c’est tout pour mes 5 jours en tant que stagiaire chez Startup For Kids.

Aujourd’hui, je suis très satisfaite de mon stage, j’ai pu vraiment expérimenter toutes les facettes de l’événementiel : de l’organisation à l’événement sur place et même sans compter ça, l’équipe était, pardon, est toujours formidable, cool et surtout super sympa. 

J’ai adoré passer ces 5 jours auprès de la Dream Team et si c’était à refaire, je le referais sans hésiter avec grand plaisir. 

Merci à toute la Dream Team, 

à Sharon, à Maeva, à Eloise, à Morgane, à Rudich, à Elodie, à Saleh, à Dylan, à Jules, à Jacques et à Lucas pour ces 5 jours loin de la machine à café et de l’imprimante mais plus proche des événements et de votre vrai travail.